Accueil

Chère Madame, Cher Monsieur,

L’élection présidentielle est une élection déterminante, mais ce n’est pas la seule. Le Président présidera ; le gouvernement gouvernera en s’appuyant et en dialoguant avec une majorité à l’Assemblée Nationale.

Cette fois-ci, les élections législatives ne seront pas qu’un vote de confirmation de la présidentielle. Elles auront plus d’importance. Elles pourront être un rempart pour la protection des droits de chacun, que certains veulent diminuer. Elles pourront être une nouvelle étape vers une politique de progrès, soucieuse des citoyens dans leur diversité et leurs différences.

C’est, pour cela, que je sollicite votre confiance.

Bien sûr, nombreux sont ceux qui ont pu s’interroger sur l’action conduite depuis 2012. N’ayons pas la mémoire courte. Il a fallu réparer les dégâts de la période Sarkozy-Fillon. Celui qui aujourd’hui veut moins d’infirmières pour éviter de la « dette » a laissé une « ardoise » de 900 milliards d’euros de dette publique supplémentaire.

Malgré cela, depuis 2012, des progrès ont été obtenus :

  • déficit diminué ;
  • + 60 000 postes d’enseignants ;
  • transition énergétique ;
  • retraite à 60 ans des carrières longues ;
  • + 13 000 postes dans la police…

Cela a pris du temps. Les finances assainies, il faut poursuivre. Et, chacun doit retrouver le chemin du progrès dans sa vie quotidienne.

Tout au long de cette législature, j’ai beaucoup travaillé avec vous. Ce n’est pas un slogan, vous m’avez vue à l’œuvre. Vous pouvez juger de ce travail puisque je rends compte de cette activité notamment par mon journal et les rencontres de proximité. Mes interventions et propositions témoignent de ma volonté de faire mon possible et pour le mieux dans un contexte, souvent difficile et parfois peu expliqué.

D’ores et déjà des maires, beaucoup – élus, responsables associatifs, citoyens, de Gauche, Écologistes, Centristes m’ont apporté leur soutien.

Je vous propose, avec Christophe Chaudun, mon suppléant, de continuer à défendre une politique plus juste et plus humaine, d’être à votre écoute, d’être votre voix.

Marietta KARAMANLI

Privé : Une section de page d’accueil

C’est un exemple de section de page d’accueil. Les sections de page d’accueil peuvent être n’importe quelle page autre que la page d’accueil elle-même, y compris la page qui affiche vos derniers articles de blog.

À propos de

Logo de campagne

Née en Grèce, je suis venue au Mans, j’avais 20 ans. J’ai eu la chance de faire mes études au Mans et y ai rencontré mon mari et nous avons quatre enfants.

Mes parents qui ont connu, comme beaucoup là-bas la guerre, puis la famine, la destruction de leur maison à la suite d’un tremblement de terre et sur la fin de leur vie l’extrême austérité, m’ont fait partager leur sens de l’effort, de l’engagement et du travail pour les autres.

Aussi, en France, j’ai fait le choix de participer à la vie publique, associative et syndicale.

Aujourd’hui, députée à l’Assemblée nationale je suis Vice-présidente de la commission des affaires européennes.

Avant mon élection, j’ai exercé, pendant vingt ans, après réussite aux concours de fonctionnaire de l’Éducation Nationale, comme enseignante de Français au collège Val d’Huisne aux Sablons, puis à l’IUT au Mans.

Blog

En quelques mots

Chère Madame, Cher Monsieur, L’élection présidentielle est une élection déterminante, mais ce n’est pas la seule. Le Président présidera ; le gouvernement gouvernera en s’appuyant et en dialoguant avec une majorité à l’Assemblée Nationale. ——————————————- document_de_campagne_1Premier document de campagne de Marietta KaramanliTaille: 2 MB